L’ETF Coinbase arrive! Blackrock | Elad Roisman | ETH Futures CBOE | SEC | ICO en Europe ?

Salut les investisseurs malins ! C’est Gabriel Jarosson, j’espère que tu vas bien.

On se retrouve comme tous les lundis pour les crypto-news, une semaine difficile mais je vais te dire tout ce qui se passe dans le monde des cryptos comme tous les lundis.

Avant de commencer, si c’est ta première fois ici, je t’invite à cliquer sur le bouton « S’abonner » juste en dessous de cette vidéo, pour rejoindre plusieurs milliers d’investisseurs malins.

C’est parti !

On commence avec notre tableau des gains et des pertes, surtout des pertes, de cette semaine. Tu vois c’est très très très très rouge. On a bien sûr le Bitcoin qui prend -13%, et on a ici un rouge d’ailleurs, tu vois le site a mis un rouge plus foncé, l’Ethereum -32% depuis lundi dernier. Donc c’est juste l’hécatombe, c’est l’hécatombe partout. Ripple 20%, EOS 20%, Tronix 20%, Binance coin 15%, tout le monde tout le monde tout le monde a très très mal. NEO 16%, le Dash seulement -3% parce qu’il est remonté ces derniers jours, et le Bitcoin seulement -13%. Le Bitcoin continue à imposer sa domination comme la crypto préférée du marché. L’Ethereum lui a souffert énormément et on va reparler de l’Ethereum dans les prochaines news.

On commence cette série de news avec le feuilleton de l’été, la série interminable est bien sûr l’ETF. Et la grande nouvelle du jour qui date du 9 septembre, donc c’est hier, dimanche, c’est Coinbase qui se lance dans un ETF eux aussi, et avec le soutien de BlackRock. Donc BlackRock c’est le plus grand fonds du monde, l’un des plus gros fonds du monde, et ils avaient annoncé qu’ils n’avaient eux pas l’intérêt, pas envie, pas d’intérêt, pas envie de lancer un fonds crypto et Coinbase se sont dit eh bien on va se rapprocher d’eux pour créer ça ensemble puisque BlackRock, même s’ils ne veulent pas lancer un fonds crypto, ils ont une équipe, un groupe crypto depuis 2015 qui travaille sur différents projets cryptos. Mais ils ont dit que leurs clients ne s’intéressaient pas à la crypto et donc ils n’allaient pas lancer d’ETF. Ce qui est intéressant c’est que Coinbase ils ont des liens très très proches, très très resserrés avec le gouvernement américain, avec la SEC, c’est comme ça qu’ils ont pu se développer, c’est comme ça qu’ils ont pu avoir toutes les réglementations en place. S’ils annoncent qu’ils veulent se lancer dans un ETF, c’est probablement qu’ils savent qu’ils peuvent y arriver. Encore une fois, comme d’habitude, c’est peut-être faux déjà, peut-être qu’ils ne savent pas s’ils vont y arriver, et puis on ne sait pas quand est-ce qu’ils vont y arriver, ils peuvent y arriver dans six mois, dans un an. Mais à mon avis, ils ne se lancent pas là-dedans s’ils pensaient que c’était perdu d’avance, ils pensent probablement que c’est jouable. Et donc c’est comme d’habitude une bonne nouvelle pour l’ETF qui pourrait, on l’espère, au moment où il est accepté, faire remonter le prix des cours et de la crypto. On apprend également dans cet article que plusieurs banques travaillent sur des projets de « Custody ». Donc des « Custody » c’est vraiment les banques qui pourraient détenir pour leurs clients des cryptos. Tu sais, la crypto, il y a un gros problème de Custody c’est-à-dire où est-ce-que sont stockées tes cryptos . Si elles sont stockées sur un exchange, eh bien elles sont potentiellement à risque si l’exchange se fait hacker. Et si c’est toi qui les stockes, eh bien tu es responsable toi-même de ton de ton argent, de tes cryptos, et si tu perds ta clé privée, si tu perds ton device, etc., eh bien tu perds complètement tes cryptos. Donc les banques travaillent sur ça, notamment ici Goldman Sachs qui est cité et également JPMorgan. Et par ailleurs, et ça tu as dû déjà en entendre parler, il y a ICE, qui est le New York Stock Exchange, qui a annoncé qu’ils voulaient lancer une plateforme de trading de crypto-monnaies qui s’appelle Bakkt, B-A-K-K-T, dont je ne vais pas parler dans ces cryptos-news parce que ça a été archi archi couvert, mais si tu ne sais pas ce que c’est, je t’invite à aller faire un petit tour après cette vidéo, à aller chercher Bakkt.

Ensuite on continue avec la SEC toujours, et avec cette histoire d’ETF. Il y a une nouvelle recrue à la SEC qui s’appelle Elad Roisman, Roisman en français. Et il y a de beaucoup de personnes qui pensent que ça pourrait jouer en faveur de l’acceptation d’un ETF puisque c’est quelqu’un qui est très en faveur des ETF et très en faveur de la crypto. Il aime beaucoup les ETF donc ça pourrait tout à fait, il est pro Bitcoin ETF et ça devient donc le deuxième de la commission sur je ne sais pas combien, c’est en tout cas quelqu’un qui pourrait faire pencher la balance. Ça ne peut pas faire de mal une personne de plus à la commission qui est pour le Bitcoin et pour les ETF. Comme d’habitude, ça a été pour l’instant refusé, on ne sait pas si ce sera accepté. il y a beaucoup de gens qui pensent, dont moi, que ça va finir par être accepté, et le fait que Elad Roisman rejoigne la commission de la SEC ça peut tout à fait jouer en cette faveur. Donc ça c’était pour le feuilleton ETF, le feuilleton de l’été.

On enchaîne avec maintenant pas le Bitcoin mais l’Ethereum. Donc CBOE qui est la bourse de Chicago, Chicago je ne sais pas quoi Exchange, qui est spécialisée dans les contrats futures et qui a lancé il y a quelques mois les contrats futures sur le Bitcoin, eh bien annonce qu’a priori ils vont lancer les futures sur l’Ethereum. Donc on va reparler de l’Ethereum juste après, qui est dans la tourmente cette semaine, mais ça c’est une news plutôt positive. Alors c’est une news du 31 août, donc ça ne va pas du tout aider l’Ethereum ces derniers jours cette annonce-là, mais parce que quand il y avait eu l’annonce des futures sur le Bitcoin ça l’avait fait plutôt monter. Là, il n’y a pas du tout eu là-dessus cet effet. Mais en tout cas, si tu aimes l’Ethereum c’est plutôt une bonne nouvelle parce que ça veut dire qu’on pourra faire de l’Ethereum future et ça veut dire que c’est une classe d’actifs qui se développe et qui donc en théorie pourrait prendre plus de valeur même si ce n’est pas le cas ces derniers jours mais sur le plus long terme.

Sur l’Ethereum donc, puisqu’on parle justement des futures, eh bien les positions de short sur l’Ethereum sont au plus haut sur la plateforme Bitfinex. Donc les positions de short c’est les paris à la baisse, et donc tu l’as vu, l’Ethereum là cette semaine il prend une énorme rincée, -32%, il est au plus bas depuis un an. Ça, c’est un article qui date du 8 septembre. Au plus bas depuis un an, en baisse de 25% depuis une semaine, donc ça c’était il y a deux jours, tu vois là, on est même à 32% et 40% par rapport au mois dernier, avec un market cap de seulement 22 milliards. Donc tu vois la courbe là, c’est un peu la descente aux enfers. Et donc il y a des position de short qui sont au plus haut, il y a beaucoup de gens qui parient sur le fait que l’Ethereum va à 0. Donc il y a tout un tas de raisons, et notamment cet article de TechCrunch qui dit que potentiellement, donc TechCrunch qui est un des plus gros blocs tech, qui dit que le prix de l’Ethereum va aller à 0. Et donc cet article, c’est celui-ci, je te l’ai sorti, alors je ne vais pas te le lire en entier, je t’invite vraiment à aller le lire, il est extraordinaire. Tu tapes le titre « The collapse of EHT is inevitable », tu tapes ça dans Google, c’est un article qui date du 3 septembre, et je t’invite vraiment à le lire, il est hyper hyper intéressant. Grosso modo ce qu’il explique c’est que eh bien les commissions sur la blockchain Ethereum vont être remplacées par les commissions des autres tokens ERC 20 et que donc il n’y aura plus aucune commission sur l’Ethereum et donc le token n’aura plus aucune valeur. C’est un article vraiment intéressant. Et alors depuis, Vitalik Buterin a répondu en disant qu’il allait rendre les commissions obligatoires sur Ethereum pour qu’il y ait effectivement, que l’Ethereum garde de la valeur. Je n’aime pas TechCrunch, quand tu es en bas de l’article… Donc il a répondu depuis mais c’est un article qui a vraiment fait un énorme énorme buzz et que je t’invite à aller lire et qui est hyper intéressant. Et donc c’est une des raisons qui fait que l’Ethereum est autant dans la tourmente cette semaine, donc va lire cet article.

Et puis un article du 9 septembre à nouveau, de Vitalik Buterin qui pense lui, donc on ne sait pas s’il le pense pour l’Ethereum, mais il pense que les jours où tu pouvais faire x1000 sur la crypto sont terminés. Donc il dit que voilà, ce qu’on a vu en 2017 on ne le reverra jamais. Il y a beaucoup de gens qui attendent que ça reparte dans la même direction, lui pense qu’on ne le reverra jamais et il pense notamment que ça y est, la blockchain c’est arrivé dans l’opinion publique, la majorité des gens savent ce que c’est. Il dit, heu, où est-ce qu’il dit ça, tac tac tac : si tu demandes à n’importe qui qui est un minimum éduqué, pas forcément à n’importe qui dans la rue qui ne connaît rien à la finance ou au web ou quoi que ce soit, mais n’importe qui qui est éduqué ou qui travaille un peu dans le business, ils ont déjà entendu parler de la blockchain et donc le travail d’évangélisation il est fait. Maintenant il reste la question plus de la « promotion » mais de la « réelle adoption », et donc pour ça bien sûr il faut des projets qui fonctionnent. Mais l’énorme multiplication potentielle des gains et les x1000 sur des gens qui se ruent vers les crypto-monnaies, c’est terminé. On a vu la semaine dernière dans les crypto-news qu’il y a déjà 20% des étudiants qui ont des cryptos et que c’est un chiffre qui augmente. Ça veut dire que ça y est, on est sur une adoption, les gens qui vont vers les cryptos ils y sont, et les gens qui n’y sont pas c’est des gens qui ne s’intéressent pas à ça et qui n’iront peut-être jamais. Donc c’est son avis à lui, ça ne veut rien dire, c’est juste l’avis d’un type d’ailleurs pas très vieux, qui a évidemment beaucoup d’expérience dans les cryptos et que beaucoup de gens écoutent avec attention, y compris moi, mais ça ne veut pas tout dire. Mais voilà son avis et je voulais, voilà, te transmettre ça.

Et alors toujours du côté US et toujours avec la SEC, avant de terminer sur les États-Unis, après on va passer à l’Europe, ils ont annoncé hier je crois, ouais le 9 septembre donc c’est ça, hier, dimanche, ils ont annoncé la suspension temporaire de deux Securities : le Bitcoin Tracker One et l’Ether Tracker One qui s’appellent donc CXBTF et CETHF. Alors c’est assez incroyable, ils ont annoncé que c’était suspendu jusqu’au 21 septembre, depuis hier. En fait la raison c’était qu’il y a une confusion sur le marché des participants parce qu’en fait ces petits malins ils s’amusaient à se faire passer pour des ETF. Notamment, c’est ici, ils étaient caractérisés comme « Exchange Traded Funds » par un certain nombre de personnes à l’extérieur. Eux ils disaient qu’ils étaient une « non-equity linked certificates », donc un certificat lié de non-equity, ce qui ne veut pas dire grand-chose. Mais en fait, beaucoup de gens croyaient que c’était un ETF donc ils jouaient un peu sur la ligne et ils se faisaient un peu passer pour un ETF. Et donc la SEC avait peur que les investisseurs « non sophistiqués » fassent une erreur et pensent que ces produits soient des ETF, ce dont ça n’est pas, puisque tout le monde parle des ETF en ce moment. Et donc ils les ont suspendus pour le moment et ils pourront probablement revenir mais seulement après avoir clarifié leur position et de dire très clairement : « On n’est pas un ETF « , voilà. Donc à nouveau, c’était sur le Bitcoin et sur l’Ethereum, ça ne peut pas faire du bien au cours. Si on regarde le cours depuis hier, là on est lundi, et le cours des One Day sur ce qui s’est passé depuis l’annonce, voilà, ça continue de baisser : Bitcoin 1%, Ethereum -5%, et l’ensemble du marché quasiment est dans le rouge, à part le Dash qui se porte bien, et le Doge qui prend 10%, on ne sait toujours pas pourquoi cette crypto continue d’exister mais c’est une autre histoire. Voilà, donc là je reviens sur la vue de la semaine. Donc une petite news évidemment pas agréable, qui fait baisser le marché, mais à la limite ça c’est des news pas très graves parce que ça fait baisser le marché aujourd’hui mais sur le long terme ça n’a pas un très gros impact, ça va rouvrir, etc., etc. Donc bien sûr ce n’est jamais agréable quand le marché perd 5% pour une annonce comme ça débile, mais ce n’est pas très très important.

On arrive en Europe maintenant avec une news sur ce qui s’est passé à Bruxelles donc les « EU Lawmakers », les gens qui essayent de faire les lois européennes, sur les ICOs et notamment pour relier les ICOS aux lois qui existent en Europe sur le Crowdfunding. Donc les membres du Parlement Européen mardi dernier, voilà c’est une news du 5 septembre donc c’était mardi dernier de la semaine dernière, ils ont parlé d’une proposition qui voudrait créer une nouvelle régulation pour les ICOs, qui voudrait notamment les rendre légales et les inclure dans le Crowdfunding, donc dans les lois des sites de Crowdfunding que tu connais déjà. Et notamment dans cette loi, ils voudraient venir mettre un cap maximum, un maximum de fonds que tu pourrais récolter par une ICO, à 8 millions. Pourquoi ? Bon bah je ne sais pas mais il y a aussi un cap pour le Crowdfunding qui est en dessous de 8 millions d’ailleurs, je crois, je me demande si c’est pas 4 ou 5 millions, ou c’est peut-être le même cap de 8 millions, je ne sais plus. En tout cas bien sûr c’est inférieur à pas mal d’ICOs, mais il y a aussi plein d’ICOs qui seraient très heureuses de pouvoir légalement lever jusqu’à 8 millions, lever 7,9 millions c’est déjà très très bien. Et d’ailleurs on verra sûrement tout un tas de projets qui lèveront en ICO 7,9 ou 8 millions d’euros si cette loi passe et ça te prouve bien qu’il y a beaucoup d’ICOs qui lèvent plus d’argent que ce dont elles ont réellement besoin. Ça pourrait au moins venir un petit peu limiter ça. Et ils ont communiqué sur ce projet en disant que « soyez rassurés que nous, les législateurs, on essaye le plus possible de faire en sorte que les ICOs soient légales et soient un succès et que c’est tout à fait notre objectif ». Donc en gros ils veulent dire : rassurez-vous, on n’est pas contre les ICOs, on est pour mais il faut donner un cadre. Ensuite il y a plein de blablabla, en disant : « Ah les ICOS il y a quand même beaucoup de scams, 21 à 80% des ICOS qui sont des scams, donc il faut faire attention, blablabli et blablabla ». Et ce point-là aussi qui est également important c’est si la résolution est adoptée, puisque c’est le Parlement Européen, ça pourrait immédiatement permettre à n’importe qui de récolter de l’argent, de faire une ICO officiellement avec une banque dans n’importe lequel des 28 pays membres de l’Europe. Et donc bien sûr y compris la France, y compris les UK, qui sont visiblement, donc la Grande-Bretagne, le Royaume Uni, qui sont pas mal dans la tourmente parce qu’il y a beaucoup beaucoup de projets qui sont là-bas mais qui n’arrivent pas, qui sont obligés d’aller en fait héberger leurs projets ailleurs, je ne sais pas quoi, au Panama, la Suisse pourquoi pas, etc., etc. Et donc là ce serait une vraie, voilà, un vrai pas en avant. Et bien sûr les français sont à la pointe de cette discussion et il y a France Digitale notamment, il y a Nicolas Brien qui est là-bas, et bien sûr les français on sait, on est un peu à l’avant-garde de ça, et c’est une très très bonne nouvelle. Alors ils ont eu une discussion pour l’instant, on en est que là, donc on ne sait pas quelle est la suite. Ils discutent, donc on ne sait pas quand, on ne sait pas quoi, voilà. Donc évidemment comme d’habitude avec les processus de faire des lois on en a pour peut-être des semaines, sûrement encore des mois, donc il n’y a pas de deadline et ils ont dit que ben on verra comment on avance. Il y a des amendements qui peuvent être proposés jusqu’au 11 septembre, c’est-à-dire demain, mardi, et à partir de ça la date limite pour les amendements sera terminée et ça pourra aller de l’avant cette discussion. Donc on n’en est pas encore à une réforme ou à un truc qui est voté, on en est loin en amont mais bon, on ne sait pas à quelle vitesse ça avance mais déjà ça va dans la bonne direction et déjà ils en parlent, ça ne peut pas faire de mal.

On enchaîne avec ça, un post du 7 septembre qui dit, un certain Lee, c’est un nom original, qui travaille pour Fundstrat, qui dit que cette grosse grosse baisse dans les cryptos est un signal positif pour les altcoins, et notamment il remet un peu de contexte historique, il a fait une série de tweets. Donc Thomas Lee il est connu pour notamment avoir parié sur le Bitcoin à 20 000 dollars avant la fin de l’année, il lui reste quatre mois, c’est faisable mais ça commence un peu à se resserrer surtout que le Bitcoin continue à descendre. Et il dit que eh bien finalement c’est une très bonne chose, il compare ça avec ce qui s’est passé auparavant, ce qui s’est passé dans les années précédentes, et qu’après des très très gros comme ça des très très grosses baisses, il y a eu des montées absolument énormes, encore supérieures. Et notamment, donc ça bon, il y a plein de gens qui disent ça, ok. Mais pourquoi je voulais te montrer cet article ? Parce qu’il a créé un index qui s’appelle le « altcoin correction index », donc l’index de correction des altcoins, et qui mesure le pourcentage des altcoins qui sont à -70% par rapport à leur plus haut de ces 9 derniers mois. Donc il faut bien comprendre comment ça marche : il prend les 9 derniers mois, il prend celles qui sont à -70%, et le pourcentage des altcoins. Voilà donc ce que donne cet index. Donc tu vois que l’index en 2014 il a atteint 87% et il n’avait jamais été aussi haut depuis 2014. Alors à l’époque il y avait beaucoup moins de cryptos dans cet index puisqu’il y avait 350 altcoins à l’époque dans l’index, et aujourd’hui il y en a plus de 2000. Et pourtant eh bien voilà, là on est à 96-97 % donc le plus haut même historique depuis que son index existe puisque là c’était 87%, mais je trouve ça intéressant de voir cet index et de regarder les choses un peu différemment, de remettre la data dans un autre sens, je trouve ça chouette. Et ce qu’il dit c’est que dans les sept semaines qui ont suivi, les gains ont triplé sur les altcoins à ce moment-là, et que donc il ne faut pas se paniquer, etc. Encore une fois bien sûr le passé ne préjuge rien sur l’avenir mais on sait quand même que les marchés économiques et que les marchés financiers sont cycliques même si la crypto c’est un peu particulier. Mais on sait que les marchés sont cycliques et donc effectivement, ça baisse ça baisse ça baisse, et ça peut soit continuer à baisser et aller à 0 et s’arrêter complètement, ce qui est une possibilité il ne faut pas le nier, mais ça peut aussi rebondir et plus ça baisse fort plus ça peut rebondir fort, bon. Donc comme d’habitude, c’est plutôt le moment de faire ses emplettes.

Si tu veux savoir quelles cryptos j’achète, ben bien sûr je t’invite à rejoindre le club privé « Leonis Crypto Mastermind » dans lequel je te donne des signaux de trading et des cryptos dans lesquelles j’investis mon propre argent, c’est une petite parenthèse.

Voilà pour ce petit index que je trouvais intéressant.

On termine avec la dernière news du jour, on part un petit peu à l’étranger et c’est un petit peu marrant, un peu sympa, je t’en avais parlé la semaine dernière dans les crypto-news : l’Iran a légalisé la crypto-monnaie, eh bien le jour de la légalisation c’est-à-dire le 7 septembre donc la semaine dernière, eh bien le prix en Iran a atteint 24 000 dollars. Donc c’était le 4 septembre la légalisation pardon, l’article date du 7, le 4 septembre donc c’était effectivement toujours la semaine dernière, et ça valait 1 milliard de rials iraniens c’est-à-dire 24 000 dollars. Bon la monnaie iranienne visiblement ne vaut pas grand-chose si c’est 1 milliard pour un Bitcoin. C’est aussi pour ça que évidemment les iraniens se ruent sur le Bitcoin. Mais c’est quand même assez hallucinant, je trouve ça un peu con de la part des iraniens d’acheter encore du Bitcoin à 24 000 dollars. S’il est monté à 24 000 dollars c’est bien qu’il y a des gens qui en ont acheté à 20 000, 21 000, 22 000, 23 000. Il y avait encore des gens qui achetaient sinon le prix aurait baissé. Alors je sais qu’ils n’ont pas forcément facilement accès à des exchanges, à des sites internet qui sont en dehors de l’état iranien, peut-être qu’ils n’ont pas accès à Coinbase, à Kraken, etc. Mais quand même, il faut vraiment être con parce que même s’ils n’ont pas accès aux sites internet d’exchange, ils ont moins accès je ne sais pas à Coin Market Cap, à des sites internet où tu peux aller voir l’info, le prix du Bitcoin dans le reste du monde, et l’acheter pour 24 000, il faut vraiment être con. Mais enfin, ils l’ont fait, c’est assez marrant. Depuis il est bien sûr revenu à la normale mais ça te prouve qu’il y a vraiment, c’est intéressant parce que ça prouve que si beaucoup de gens veulent acheter une crypto au même moment, ça peut faire décoller le prix. C’est l’offre et la demande. Et bien sûr il y a toujours des cas qui sont un peu des Black Swan, je parlais, vas voir sur ma chaîne, j’ai fait une vidéo sur les Black Swan, si jamais il y a la monnaie entière d’un pays qui s’effondre et il y a le Venezuela en ce moment qui ne se porte pas très bien, enfin la monnaie du Venezuela, ou si un pays ne peut pas rembourser sa dette et que la monnaie ne vaut plus rien, eh bien il se peut que des millions de personnes se tournent du jour au lendemain vers le Bitcoin ou vers une autre crypto et la fassent complètement exploser en valeur. Et donc c’est ce qui s’est passé ici en Iran, des dizaines de milliers, peut-être centaines de milliers je ne sais pas de personnes, peut-être des millions, qui se sont intéressées le même jour au Bitcoin et ça a fait exploser le prix.

Voilà, c’est tout pour les crypto-news. Comme d’habitude, dis-moi en commentaire de cette vidéo ce que tu penses de ces news, quelle est la news qui t’a le plus intéressé, qui t’a le plus surpris. Comme d’habitude, si tu veux être sûr de ne rater aucune crypto-news, eh bien je t’invite à t’abonner à la chaîne YouTube « Leonis », je publie une crypto-news tous les lundis, les autres jours de la semaine je publie d’autres vidéos sur l’investissement et sur les crypto-monnaies. Donc bien sûr abonne-toi pour être sûr de n’en rater aucune, et tu peux même activer la petite cloche pour avoir une notification dès que je publie une vidéo. Si tu veux savoir dans quelles crypto-monnaies j’investis mon propre argent, eh bien tu peux rejoindre le club privé « Leonis Crypto Mastermind », je te mets le lien dans la description. Et si tu veux apprendre à investir par toi-même dans les crypto-monnaies pour gagner de l’argent, je t’invite à rejoindre ma formation « Crypto Millionnaire », c’est la formation qui rendra plusieurs de mes élèves millionnaires dans l’année qui vient, le lien est également dans la description.

Je t’invite à regarder une vidéo suivante de moi juste au-dessus de ma tête et je te dis à demain pour une prochaine vidéo et à la semaine prochaine pour une prochaine crypto-news.

Ciao !