Action LVMH ($MC) : Devrais-tu investir ? Mon analyse et avis

Salut les investisseurs malins, j’espère que tu vas bien. Je m’appelle Gabriel Jarrosson et aujourd’hui je vais te parler d’une action en bourse, l’action LVMH que tu connais sûrement, Louis Vuitton Moët Hennessy. On va regarder si c’est un bon investissement à faire, ou pas. On va voir les points positifs et les points négatifs, on va regarder tout ça ensemble. Avant de commencer, si c’est ta première fois ici, si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à cliquer sur le bouton « S’abonner », juste en-dessous de cette vidéo, pour t’abonner à la chaîne You Tube Leonis, ne rater aucune vidéo dès que je les publie, et rejoindre plusieurs milliers d’investisseurs malins.

C’est parti !

LVMH, je pense bien sûr qu’il est inutile de présenter cette société. C’est un conglomérat de dizaines de marques, dans notamment bien sûr, la mode. On connaît donc Louis Vuitton, on connaît Dior bien sûr, qui sont les plus grandes maisons de ce conglomérat. Mais il y a plein d’autres secteurs, notamment donc le vin et les spiritueux, puisque c’est LVMH Moët Hennessy, donc Moët & Chandon  notamment, Hennessy etc. Ils sont cotés en bourse depuis des années et des années. C’est une action qui est en ce moment à son plus haut quasiment historique, mais qui intéresse pas mal de monde, parce qu’elle a beaucoup monté en 2019, puisqu’ils ont annoncé de très, très, bons résultats, et puis on va le voir, c’est une action qui peut être considérée comme potentiellement anti-crise. Il y a beaucoup de gens qui s’attendent peut être à une crise économique dans les mois, années à venir, peut-être une crise même en ce moment, avec bien sûr la guerre commerciale américano-chinoise.

Il y a beaucoup de gens qui disent « LVMH, c’est la sécurité le luxe, ce sera toujours le luxe, ça ne bougera pas ». C’est une action safe, donc c’est une des raisons qui fait qu’il y a beaucoup de gens qui s’intéressent à LVMH en ce moment, tu vas voir, je vais t’en reparler tout à l’heure que ce n’est pas forcément si safe que ça. Alors pour commencer, un certain nombre de points, donc l’action elle est à 350 euros aujourd’hui, au moment où je fais cette vidéo elle est montée à son plus haut.

Quand je te dis qu’elle est au plus haut historique, en fait elle est montée à 380 au mois de juillet, et depuis juillet-août, elle a un petit peu redescendu, de 380 à 350. Bon, ce n’est pas énorme du tout, loin de là, mais c’est vraiment quasiment son plus haut historique. Elle a fait quasiment que monter c’est 10, 20, dernières années, et ça c’est bien sûr des perspectives, qu’on peut potentiellement continuer à voir croître.

Il y a un autre point intéressant sur LVMH, premièrement c’est qu’ils ne sont pas entièrement dépendantes du luxe, de  notamment des marques d’habits, ce qu’on appelle le fashion, le retail. Ca représente à peu près 40% du chiffre d’affaires du groupe, donc on pense bien sûr à LVMH, à Dior, mais ils ont plein d’autres secteurs, ils ont donc les vins et les spiritueux, je t’en ai parlé, qui représentent 10% du chiffre du groupe. Ils ont les montres et les bijoux, qui représentent également 10%, et ils ont la parfumerie, puisque c’est proche, la parfumerie, tout ce qui va être les parfums Dior, qui représentent également 13% des bénéfices du groupe.

Donc c’est assez diversifié, même si le fashion représente 40%, c’est une part importante, mais c’est déjà assez diversifié, donc ça c’est une première chose intéressante. Un autre point particulièrement intéressant au sujet de LVMH, c’est qu’ils sont diversifiés géographiquement, donc il y a à peu près un tiers du chiffre d’affaires qui vient de l’Europe, un tiers qui vient des Etats-Unis, et un tiers qui vient de l’Asie.

Donc ça c’est extrêmement intéressant, parce que justement on parlait d’une potentielle crise, notamment des pressions commerciales, de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. LVMH, ils sont partout, ils s’en fichent, ils font leur truc peinard, et ils ne sont pas forcément concernés par cette histoire de guerre commerciale, ils ne sont pas dépendants d’un lieu, ou d’un autre. Donc ça c’est extrêmement intéressant, et les marges en 2019. ont fortement augmenté. C’est une des raisons pour lesquelles l’action a beaucoup, beaucoup, progressé depuis le début de l’année, parce que bien sûr, la boîte devient de plus en plus rentable, et donc potentiellement de plus en plus intéressante. C’est pour tous les points positifs. Là on se dit « Wow, il faut carrément en acheter ».

Les points plutôt négatifs en revanche sur LVMH, plusieurs choses, premièrement leur croissance ces dernières années a été énormément dopée, parce qu’ils ont ouvert beaucoup de boutiques dans le monde, des boutiques Louis Vuitton, des boutiques Dior, notamment en Asie, et donc maintenant on arrive au bout de ça, il y a beaucoup de boutiques qui ont été ouvertes, ils ne vont pas en ouvrir autant dans les dix prochaines années, qu’ils en ont ouvert dans les dix dernières années. Ces boutiques vont continuer à générer du chiffre d’affaires, ce qui est l’essentiel. On va voir si elles vont toutes générer suffisamment de chiffre d’affaires, pour rester ouvertes. Ils vont sûrement fermer certaines, ça arrive, ce n’est pas grave, c’est normal de tester des endroits, et éventuellement d’en fermer certaines, mais ils ne vont en tout cas pas ouvrir autant de boutiques dans les dix prochaines années, qu’ils en ont ouvert les dix dernières. Ça c’est une première chose.

Autre point que je vois, c’est que les dividendes du groupe, c’est un groupe qui verse bien sûr des dividendes, mais finalement les dividendes sont assez faibles, autour de 2%. Elles ont augmenté ces derniers temps, donc c’est bien, elles sont maintenant à 6 euros par action, donc on est à peu près aux alentours de 2%, un peu au-dessus, entre 2 et 2,5. Ce qui est assez faible, quand tu vois qu’on a régulièrement des boîtes qui vont être à 4%, à 5% de rendement, surtout des boîtes comme ça, avec des belles marges, on voit que LVMH ils ne sont qu’à 2%, donc une belle marge de progression bien sûr, mais ils n’ont pas forcement volonté à verser forcément plus, on ne sait pas, donc pour l’instant c’est plutôt relativement faible, deuxième point.

Et puis un autre point négatif que je trouve important, tu le sais, les plus gros clients de LVMH, c’est la clientèle chinoise, si tu habites en France, tu habites à Paris par exemple, mais même ailleurs en France, tu vois que les magasins en France, sont remplis uniquement de clientèle asiatique, essentiellement chinoise. Moi j’habite à Paris et on voit que c’est quasiment que des Chinois qui achètent dans ces coins-là. Et ça c’est une mode qui pourrait tout à fait se retourner. Aujourd’hui bien sûr, la rentabilité du groupe de l’action LVMH, elle est complètement dopée par cette clientèle chinoise, qui achète à tour de bras. Il faut absolument pour tout Chinois qui visite la France, revenir avec au moins un sac Louis Vuitton, ou un sac Dior, ou même les deux, et en ramener même cinq pour toute la famille etc, mais ça peut très facilement s’inverser. Premièrement le flot de population chinoise n’est pas infini. On a encore de la marge, et encore beaucoup de Chinois qui viennent en France, et qui vont venir en France dans les années qui viennent, mais peut-être que dans 5 ans, 10 ans, il y en aura plus, il y en aura moins. On ne sait pas et peut être que la mode en elle-même de LVMH, de Dior, de Louis Vuitton, va passer.

Alors à nouveau, des gens vont me répondre peut-être « Oui, ça fait 10 ans que ça dure, dont il n’y a pas de raisons ». Pour moi, je trouve que c’est assez fragile, alors même sans la population chinoise, le groupe LVMH serait évidemment capable de gagner de l’argent, il ne fermerait pas les boutiques, il ne mettrait pas la clé sous la porte. Mais je pense qu’ils auraient quand même moins de chiffre d’affaires, et une rentabilité moins importante.

Cette mode elle peut tout à fait passer, il peut y avoir des marques chinoises qui comprennent le créneau et qui se disent, ok, on va y aller et on va prendre ce truc, ou des marques françaises, parce que les Chinois, ce qu’ils veulent, c’est acheter bien sûr du made in France, des marques françaises, qui tout d’un coup deviennent plus à la mode, aujourd’hui c’est LVMH, c’est le groupe le plus à la mode chez les Chinois, mais ça peut être remplacé demain par un autre groupe, peut être un groupe concurrent comme Hermès, ou un nouveau groupe qui vient de nulle part.

C’est mon avis, peut-être que c’est idiot, et que ça n’arrivera jamais, je ne sais pas, l’avenir le dira. En tout cas, c’est quand même une possibilité, c’est un point négatif que je voulais mentionner. Maintenant, c’est comme une action relativement robuste, une action relativement importante, pas hyper rémunératrice, puisqu’il n’y a que de 2%, et ce n’est pas ce qu’on appelle une action de croissance non plus, donc elle est un petit peu entre les deux, entre une action à dividende, et une action de croissance. Il y a peut-être des gens qui disent que c’est une action croissance, mais voilà, une action intéressante, potentiellement anti-crise, même si tu l’as vu, rien n’est dit. A voir ce qui se passerait, si l’Europe était attirée dans ce conflit américano-chinois et que Louis Vuitton devait par exemple fermer ses boutiques en Chine, ce serait bien sûr problématique, toutes les boutiques LVMH, Louis Vuitton, Dior etc, on n’en est pas là.

En attendant, cette semaine j’ai acheté une action, moi, américaine. Ce n’est pas une action française, j’achète des actions françaises et américaines, j’achète souvent des actions américaines, tu le sais, puisque le marché boursier américain a battu le marché français sur les 100 dernières années. Si tu veux savoir quelle est cette action, je te donne rendez-vous dans le club privé de Leonis Bourse, le lien est juste en dessous dans la description, et dans ce club, chaque semaine je te donne une nouvelle action dans laquelle j’investis mon propre argent, et je t’explique les raisons de cet investissement, pourquoi j’ai investi là, pourquoi j’y crois à l’avenir. Si tu veux donc imiter mon portefeuille boursier, savoir où j’ai investi ces derniers mois et continuer à imiter mes investissements, eh bien tu es le bienvenu dans le club, le lien est juste en dessous dans la description. Dis-moi en commentaires, ce que tu penses de LVMH, bonne action, mauvaise action ? Est-ce que tu en a déjà, est-ce que tu vas en acheter, est ce que tu en achète, parce que tu attends une crise, est-ce que tu en achète pour une autre raison, dis-moi tout ça en commentaires. Merci d’avoir regardé la vidéo jusqu’au bout, elle est maintenant terminée, si tu l’as aimé, bien sûr aime la, partage la. Si tu n’es pas encore abonné à la chaîne You Tube Leonis, évidemment abonne-toi, c’est le moment. Moi je te dis à très bientôt pour une prochaine vidéo, en attendant une nouvelle vidéo de moi, tu peux regarder une autre vidéo juste au-dessus de ma tête.